Des e-mails sauvegardés et stockés dans des Datacenter

 

En juillet 2011, l’ADEME (Agence française de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) sort une étude sur l’impact du numérique sur l’environnement. Et le constat est alarmant. Cette pollution provient essentiellement de l’ordinateur de l’utilisateur et du stockage des données sur les serveurs.

Selon cette même étude, envoyer un e-mail de 1 Mo à 1 personne équivaut à l’émission de 10 g de CO2, soit 25 min d’utilisation d’une ampoule de 60 W ! Et en une heure, plus de dix milliards de courriels sont envoyés, ce qui correspond à 4 000 tonnes de pétrole.

Les mails reçus et envoyés chaque jour et qui ne sont généralement pas supprimés sont automatiquement sauvegardés et stockés dans des serveurs au sein de « datacenters ». Ces centres de données sont d’immenses bâtiments hautement sécurisés et conçus pour accueillir des milliers de serveurs, mais qui ont toutefois une tendance à générer beaucoup de chaleur. Ils nécessitent  d’être refroidi constamment par une climatisation performante et ce, 24H/24 et 7J/7.

 

Supprimer 30 messages = consommation d’une ampoule pendant 24h

 

Après une étude menée par le cabinet Carbone 4, supprimer 30 messages de sa boîte mail permet d’économiser l’équivalent de la consommation d’une ampoule pendant une journée.
Pour aller un peu plus loin, si chaque Français supprimait cinquante mails, le résultat équivaudrait à l’extinction de la tour Eiffel pendant quarante-deux ans ou bien celle de 2,7 milliards d’ampoules basse consommation pendant une heure.

 

Ma routine eco-responsable e-mailing

#e-mailingroutine

 

Je vous présente ma routine éco-responsable dés que je reçois des mails :

Les spam sont supprimés.

Après la lecture de l’objet des newsletters :

  • si le sujet ne m’intéresse pas je les supprime, et me désabonne pour ne plus la recevoir
  • celles qui m’intéressent, je les lis et je mets en favoris les liens qui m’intéressent puis je la supprime

Les e-mails personnels ou professionnels, je les conserve, et les enregistres en local dés que le projet est fini.

 

Je vous invite à réaliser cette routine quotidienne, et à la partager !