Une vision à 360° sur le marketing et la communication

 

Digitale native, j’ai baigné toute mon enfance dans l’informatique, internet et la Méditerranée. J’ai développé mon 1er site internet en HTML/ CSS à 16 ans grâce à des tutos. Après mon bac, je me suis lancée dans une licence information et communication, qui m’a passionné et ouvert les yeux sur les relations humaines, puis j’ai continué avec un master management de projet spécialisé dans le marketing à l’ECEMA à Lyon.

Après 1 an et demi en tant que chef de projet dans une agence de marketing opérationnel, Empreinte-Conseil, je suis retournée à mon premier amour, le digital, avec un poste de chargée de communication digitale à PLF Groupe, loueur et revendeur d’écrans LED (pour les scénographies des festivals, les salons,…).

A la fin de cette expérience, je suis partie quelques mois pour faire un stage à Londres dans une société qui organise des événements pour les acteurs du webmarketing, la Cuisine du Web londonienne. A mon retour sur Lyon, j’ai commencé une nouvelle aventure en tant que chargée de communication (digitale et print) au Groupe ACPPA, association gestionnaire d’EHPAD.

 

Une prise de conscience

 

L’histoire d’E-Calyptus Conseil commence à la naissance de ma fille, Eponine.

Ma grossesse m’a fait prendre conscience sur notre monde et sur notre société. Je ne souhaitais pas faire vivre à ma fille cette routine  “ boulot/métro/dodo”. Je voulais être disponible pour mon enfant. Mais arrêter de travailler était pour moi inconcevable, parce que mon travail, c’est plus qu’un job c’est une passion.

C’est pour cela qu’en septembre 2019, je me suis mise à mon compte.

 

Un nouveau projet 

 

Mon objectif est de proposer des stratégies sobres, qualitatives et performantes afin que la présence digitale appuie les entrepreneurs dans leur développement.

J’apporte mon expertise dans les stratégies en communication et marketing digitales en intégrant la notion d’éco-responsabilité.

L’éco-responsabilité digitale comporte pour moi les trois parties du développement durable que je développerai dans ma charte :

Les actions concrètent que je préconise sont, par exemple, d’optimiser le taux de conversion d’un site internet ou d’utiliser des logiciels libres…

Il est important pour moi de sensibiliser tous les acteurs du digital à cette pollution numérique. Un de mes projets est de réaliser un podcast qui parlera de cette pollution invisible et de l’écologie digitale dans son ensemble. Une série que je souhaiterais commencer en janvier 2020.